Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MA FOLIE DOUCE
  • MA FOLIE DOUCE
  • : Ma folie douce, parce que j'ai décidé de tout quitter le temps d'une année, pour vivre mon grand rêve, pas forcément le plus fou d'ailleurs : voyager plus de 50 semaines autour du monde. Je laisse derrière moi mes amis, ma famille, mon travail, avec la soif de vivre de nouvelles aventures et de revenir plus riche de toutes ces expériences...
  • Contact

Les Articles Par Pays

10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 00:00

 En 5 mois, me voici pour la première fois bloquée par la pluie. Pourtant je vous ai raconté les pluies torrentielles de Saigon, et j’ai quand même passé un mois en Indonésie en pleine saison des pluies…

Mais aujourd’hui à Port Macquarie, et après une 3ème tentative  de passer entre les gouttes qui vient d’échouer, je me résous à lâcher la partie : tant pis je ne ferai pas la ballade qui mène au phare. A la place, après midi cocooning sur l’ordi, ça fait du bien aussi de temps en temps. Ambiance studieuse dans mon dortoir : 3 suédois qui bouquinent et moi sur mon ordi, avec en bruit de fond la pluie qui tombe dans la jardin (avec piscine, je précise !).

 

Me revoilà donc, le temps d’un article, replongée un mois en arrière, toujours en Indonésie.

Notre court séjour sur Gili Trawangan nous a quand même permis de trouver une croisière de 5 jours pour aller jusqu’à Flores, au départ de Lombok que nous avons traversée en bus, et en passant par Komodo. Plusieurs personnes rencontrées en Asie m’en avaient parlé avec des tremolos dans la voix… visiblement un must pour le packpacker qui foule les terres indonésiennes.

 

Et effectivement, quelle super expérience !!

Déjà le fait de passer 5 jours sur un bateau… qui en réalité se sont transformés en 6 jours car nous avons été bloqués près de 24h dans une baie en raison d’un orage entre Lombok et Komodo ! Je n’avais jamais passé autant de temps « en mer », même si nous n’étions jamais loin de côtes et nous arrêtions plusieurs fois par jour sur des îles… j’ai donc fini par connaître ce qu’est le mal de terre au retour !! C’est assez déroutant de se sentir tanguer sur la terre ferme.

 

Le bateau n’était pas très grand, mais vu que nous n’étions qu’une quinzaine, équipage compris, nous arrivions à tous trouver notre espace et à ne pas nous marcher dessus.P1030953

P1020894

P1030954

P1030919

 

Une belle brochette de touristes des 4 coins du monde : un couple de hollandais et une autre hollandaise qui voyageait seule (Maike), un couple de polonais, un couple d’argentins (Lucio et Heidi, que j’espère revoir à Buenos Aires), une allemande et nous ! Tous à peu près de notre âge, certains en voyage de noce (Lucio et Heidi), d’autres en vacances d’hiver pour quelques semaines (les polonais) et d’autres encore en tour du monde comme moi (les français) ou en voyage en Asie pendant quelques mois (Maike).

Un bon petit groupe avec qui nous avons passé de supers moments.

P1010761

 

Et bien sûr l’équipage indonésien, que des mecs, tous aux petits soins pour nous, avec un chef cuisinier qui devait avoir 17 ans et demi (j’exagère à peine) et qui assurait carrément vu l’espace restreint qu’il avait pour tout préparer… même pas 1m² derrière le bar !

P1031021

 

Certes le confort était sommaire (pas de tables/chaises, pas vraiment de sièges sur le pont… de toute façon par moment la mer était tellement agitée que tout aurait foutu le camp), mais étonnamment il y avait quand même 3 toilettes / douches (le tout-en-un indonésien), et même si ce n’était pas de l’eau douce, nous n’étions pas vraiment limités en eau et pouvions nous doucher plusieurs fois par jour.

 

Pour ce qui est du couchage, nous avions pris l’option nuits sur le pont (plutôt qu’en cabine) car on nous avait dit que ce n’était pas vraiment moins confortable, et qu’en plus d’être moins cher cela nous éviterait de crever de chaud dans une cabine de 2 m².

Tous les soirs nous disposions des mini matelas sur le sol et essayions de nous créer notre petit coin… et tous les matins on remballait tout pour que cela redevienne un espace commun.

P1030918

P1020898

 

Equipées de masques pour les yeux (il faisait jour avant 6h), de boules quies (le moteur n’était quasiment jamais coupé, d’autant que c’est généralement la nuit que nous parcourions les plus grandes distances), de nos sacs de couchage et de nos petites écharpes, la seule chose contre laquelle nous ne pouvions rien faire était l’humidité. Et la nuit, en mer, qui plus est avec les embruns quand on avance, tout prend l’humidité.

PC290580

 

Pendant 6 jours, toutes nos affaires, même dans les sacs étaient poisseuses (je ne parle pas de l’état de nos cheveux et de notre peau), mais comme de toute façon il n’y a rien à faire contre cela, ça ne nous a pas plus gênées que ça.

P1030923

 

Et franchement pas de quoi gâcher notre plaisir! Car ces 6 jours ont été absolument fabuleux !

Dès le premier jour, nous avons accosté sur une petite île que la compagnie qui organise les croisières entretient : il y a 15 ans cette île était encore déserte, et depuis ils ont construit quelques cabanes, mais surtout ils ont replanté de la végétation afin de ralentir l’érosion et d’éviter sa disparition à terme.

Un vrai petit coin de paradis, dont on fait le tour en quelques minutes mais qui offre des vues imprenables, notamment sur Lombok au coucher du soleil. P1020773

PC292932

PC292939

PC292952

 

Nous y avons dîné le soir, et l’équipage nous a fait un petit concert autour du feu, et nous avons tous participé à une sorte de chorégraphie rituelle orchestrée par notre chef de croisière… en somme les crazy signs du Club Med, mais paumés sur une île au large de Lombok !

PC290559

PC290571

 

Au programme des jours suivants, arrêts sur les îles qui étaient sur notre chemin, avec quasiment tous les jours des petites ballades qui nous ont permis :

- de nous baigner dans un lac d’eau douce (agréable quand on n’a accès qu’à de l’eau salée)

PC300581

 

- de voir, sur Komodo, les fameux dragons… et même si comme ça on dirait seulement des très gros lézards, parfois ils se mettent à souffler comme s’ils allaient cracher du feu, et on comprend pourquoi on les appelle les dragons de Komodo !!

PC310670

PC310631

P1010747

P1010757

 

Et quand on sait que ces petits rennes qui se baladent tranquillement sur la plage (cherchez l’erreur ! … moi qui pensais qu’ils ne vivaient que dans les pays froids) se font manger tout crus par les dragons, ça fait un eu froid dans le dos de se retrouver face à face !

PC310655

PC310659

P1010750

 

- d’admirer les grands espaces du parc national de Komodo

P1010742-copie-1

P1010752

P1010748

 

- d’aller à la rencontre des habitants d’un village qui n’avaient pas vu de touristes depuis plus d’un an… autant dire que pour les enfants qui n’en avaient sans doute aucun souvenir, nous étions des extra terrestres ! Mais comme d’habitude ils étaient hyper curieux, et en cela hyper touchants… un joli moment très émouvant.

PC300617

PC300613

 

- de découvrir dans un autre village, recouvert de rizières et largement habité par des buffles d’eau (ils adorent prendre des bains pour se rafraîchir!), que les fillettes adorent jouer au volley-ball 

P1030932

P1030931

P1030934

P1030930

 

- et de nous prendre pour Tarzan (Jane) suspendues à une corde au-dessus d’une petite cascade

P1030946

P1030947

P1030948

P1030949

P1030950

 

Mais surtout, et c’est ce qui faisait vraiment l’intérêt de cette croisière, nous nous arrêtions plusieurs fois par jour aux abords d’îles désertes pour faire du snorkeling sur des coraux quasiment intacts (pas de pêche à la dynamite dans le parc national Komodo) et au milieu de poissons tellement beaux et tellement nombreux qu’on avait tout simplement l’impression de nager dans un aquarium tropical. Malheureusement  les photos sont loin de rendre toute la magie de ces longues heures passées le nez dans l’eau, mais j’en ai vraiment pris plein les yeux !

Sans compter bien sûr que le soleil était omniprésent et que l’eau était en moyenne à 29-30°C… il faisait quel temps chez vous entre Noël et Nouvel An ? ;)

PC310674

P1030964

PC310679

PC310697

P1030988

P1030971

P1030977

P1030980

P1030982

P1030985

P1030987

P1030989

P1030992

P1030994

P1031002

PC300586

PC300590

PC300601

PC300606

PC300607

PC310681

PC310683

PC310684

PC310689

 

En parlant de Nouvel An, pas de grandes festivités, mais le fait d’être dans ces îles rendait déjà le moment exceptionnel.

Nous étions arrivés sur Flores dans l’après midi du 31, et après un petit tour dans la ville, avec notamment son hôpital qui ne donne pas envie une seule seconde de se blesser, ses petites maisons et un charmant palmier de noël, 

PC310701

PC310703

PC310706

PC310716

 

nous sommes tous remontés sur le bateau pour dîner et faire la fête. Avec en cadeau bonus un renouvellement des passagers, puisque nous n’étions que 6 à rentrer à Lombok (les autres restaient sur Flores). Et quel renouvellement ! Autre ambiance, autre dynamique… D’un côté les jeunes et de l’autre les moins jeunes… entre Gilbert et Françoise qui avaient trop d’embonpoint pour ne serait-ce que descendre du bateau, un français puant qui avait tout-vu-tout-fait et qui traitait sa femme vietnamienne comme une moins que rien et une famille avec 3 enfants… Drôle de soirée !

PC310719

 

D’autant qu’à 19h30 le dîner était fini, et que nous étions coincées à quai, à côté d’un mini décharge, jusque tard dans la nuit.

P1020916PC310722.JPGPC310725.JPG

 

Mais ça ne nous a pas empêché de profiter de nos derniers moments tous ensemble.PC310726.JPG

 

Et le 1er janvier, et bien la routine : snorkeling dans un des plus beaux endroits de la terre, et nouveau tête à tête avec des dragons de Komodo !

Avec quand même un petit moment de solennité au moment de déguster les 2 petits chocolats offerts en cadeau de départ de Nusa Dua… les dernières reliques de la magie de Noël.

P1010771

 

Au final, l’ambiance de la 2ème partie du voyage a été vraiment bonne, mais il est vrai que nos amis Françoise et Gilbert ont particulièrement mal vécu la journée de tempête, ambiance gerbouli dans le bateau, sur le pont, dans leur cabine… miam !

Cette fameuse tempête qui nous a fait gagner une journée bonus, mais à cause de laquelle nous avons du nous arrêter dans une baie : déjà parce qu’il n’était pas raisonnable de continuer, et aussi parce que le capitaine sentait qu’on commençait à devenir fous, bloqués depuis des heures sur le bateau.

Cet arrêt a donc été l’occasion d’un bon moment de défoulement, à tous sauter frénétiquement du bateau !

P1020785P1020784

P1020836

P1020837

 

Sinon il nous restait aussi l’option de la mini télé au-dessus du bar, avec les soaps indonésiens… qu’à cela ne tienne, on faisait nos propres doublages !!

PC300609

 

Quelques jours vraiment supers qui se sont terminés par un top coucher de soleil et un retour en bus où finalement tout le monde était claqué de toutes ces activités !

P1020907

P1020899

P1031023

P1031024

 

Prochain article : Senggigi !

Partager cet article

Repost 0
Published by ma-folie-douce - dans Indonésie
commenter cet article

commentaires

kiara 21/09/2013 14:14

Bonjour!

Je prépare un voyage en Indonésie.
Est-ce possible de savoir avec quelle compagnie de croisière avez vous fait ce périple?

Merci d'avance

Berengere 13/02/2012 21:58

Quel bonheur après un horrible lundi de lire cet article et de pleurer de rire en revoyant Gilbert Françoise, la photo des chocolats, ma tête au coucher ou au réveil ( merci!..) et la Maryvonne des
mers.

ma-folie-douce 02/03/2012 11:59



tant que tu restes loin de la nespresso... ;)



claire lise 10/02/2012 08:14

Salut ma belle,

et merci pour tes voeux (je n'ai vu ton message que récemment !).
Ton blog nous fait découvrir des coins cachés (oui même pour nous !) et donnera surement des idées à nos deux pitchounettes.En attendant, tu vais plaisir à voir et à lire . Continue à bien en
profiter, et soigne ton nez (on a hâte de savoir ce qui s'est passé). Tu es la reine du teasing, tu ne travaillerais pas dans la pub par hasard ?
Bises de nous 4,
Claire lise

ma-folie-douce 02/03/2012 11:58



coucou à tous les 4! j'espère que la vie à Tokyo va toujours aussi bien!! de mon côté je quitte l'australie dans une semaine pour de nouvelles aventures en nouvelle zélande! gros bisous et à
bientôt!