Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MA FOLIE DOUCE
  • MA FOLIE DOUCE
  • : Ma folie douce, parce que j'ai décidé de tout quitter le temps d'une année, pour vivre mon grand rêve, pas forcément le plus fou d'ailleurs : voyager plus de 50 semaines autour du monde. Je laisse derrière moi mes amis, ma famille, mon travail, avec la soif de vivre de nouvelles aventures et de revenir plus riche de toutes ces expériences...
  • Contact

Les Articles Par Pays

6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 00:00

Ma première rencontre avec Sydney a eu lieu un matin de février 2001… Depuis, cette ville a toujours gardé une place particulière dans mon cœur, au coude à coude avec Stockholm que j’avais découverte un an plus tôt.

Ce 12 janvier quand j’ai atterri pour la deuxième fois à Sydney, mon cœur a de nouveau chaviré.

Même s’il semble de bon ton parmi les backpackers de dire que « Melbourne est carrément mieux », je persiste à penser que Sydney a quelque chose que les autres n’ont pas : je ne sais pas si c’est sa beauté ou bien l’énergie qui semble se dégager de cette ville qui a tout d’une capitale, mais en tout cas c’est ce que j’ai ressenti à nouveau, avec mon regard de touriste, bien sûr.

 

Sydney a aussi été l’occasion de retrouver Manuella, qui m’avait lâchement abandonnée 8 mois plus tôt, mais qui m’a accueillie dans sa maison comme si je faisais partie de la famille. Manuella, si jamais par un heureux hasard tu retrouves le chemin de ce blog, merci encore pour votre hospitalité !

Une chambre rien qu’à moi et des repas au top partagés en famille, souvent préparés au barbecue, Aussie way of life oblige !

P1181522

P1181523

P1131240

 

Après un passage éclair à l’aéroport de Darwin (au moins j’aurais mis les pieds sur le sol de cette ville dont le nom m’a toujours fascinée)

P1121211

 

et après quelques heures à observer depuis le ciel les terres arides de l’Australie centrale, avant de les fouler de mes petits pieds

P1121212

 

je suis enfin arrivée à Sydney ! Le p'tit truc blanc au milieu de la photo, c'est l'opéra!!

P1121217

 

Je l’avais déjà visitée en long en large et en travers, donc cette fois-ci point de programme précis, j’ai pris mon temps, j’ai même rechaussé mes runnings le temps de deux cessions course à pied au bord de la mer (bon j’avoue depuis, entre le nez cassé et la chaleur, les runnings ont retrouvé leur place bien au fond du sac), et je ne suis retournée que dans les lieux restés mythiques dans mon esprit :

- l’opéra, photographié sous toutes les coutures, à toutes les heures du jour et de la nuit

P1131219

P1161404

P1161412

P1161414

P1161420

P1161423

P1161427

P1161433

P1161437

P1161435

P1171517

 

- où nous avons d’ailleurs bu un verre le dernier soir, à l’opéra bar, un lieu magique avec une vue imprenable au cœur de la baie

P1161429

P1161439

 

- le pont, que je n’ai pas escaladé car c’était hors budget cette fois-ci encore (je vais revenir sur le choc des prix à mon arrivée en Australie)

P1131220

P1131229

P1161402

P1171448

 

- Luna Park que j’ai eu la chance de découvrir, avec son charme un peu désuet et son petit côté rétro gardé presque intact depuis son ouverture il y a plus d’un siècle -oui ma bonne dame- 

P1131228

P1131236

 

- la city, et son agitation toujours étonnante si près de la mer

P1131239

P1161368

P1161444

P1161445

P1141256 

- les magnifiques plages des Eastern Suburbs : Coogee, Bronte,  et tout plein d’autres aux noms aussi enchanteurs

P1151363

P1151365

 

avec les fameux burgers du Barzura à Coogee

P1151358

 

sans oublier bien sûr la célèbre Bondi et son Iceberg Pool aux couleurs et à l’emplacement incroyables

P1181524

P1181525

P1181530

P1181532

P1181531

 

- et Manly, plus touristique, avec ses petits jeunes en maillot de bain dans les 7 Eleven… comme un flashback de l’Asie du Sud Est avec ses hordes d’Anglais alcoolisés…

P1171457

P1171456

 

mais quand même une super ballade le long de la côte

P1171458

P1171461

P1171462

P1171471

P1171474

P1171479

P1171481

 

avec une petite plage sans prétention investie par les locaux et où je me suis sentie chez moi le temps d’une après midi

P1171490

P1171491

 

et au retour une vue imprenable depuis le ferry sur la baie de Sydney au coucher du soleil :

P1171500

P1171505

P1171507

 

Et puis une bonne fiesta avec tous les nouveaux potes de Manuella, au cœur de Kings Cross et dans une ambiance déjantée jusqu’au petit matin.

P1141262

 

Bref un séjour assez mémorable.

 

Il m’a donc fallu peu de temps pour retomber amoureuse de cette ville, comme si je la découvrais pour la première fois.

 

En revanche, quel choc d’arriver en Australie après 4 mois passés en Asie et en Asie du Sud Est !!

Un choc culturel tout d’abord : je m’étais préparée à être déroutée en quittant la France pour la Russie, puis la Mongolie, la Chine et l’Asie du Sud Est… mais je n’avais pas réalisé qu'en débarquant en Australie le retour à un niveau de développement comparable à celui de l’Europe serait aussi déstabilisant !

C’est assez difficile à expliquer puisque si je parle du monde et de l’effervescence, ils étaient bien plus importants lors de mes précédentes étapes, mais le fait par exemple de retrouver des réseaux de transports organisés, des bus, des métros, des gens en costumes qui partent travailler à la city a été pour moi assez déroutant…

Je me rends compte en l’écrivant que j’ai du mal à traduire ce que j’ai ressenti, mais en Asie j’ai voyagé sans problème, les infrastructures existaient et il y avait bien sûr aussi des gens qui partaient au travail, ceci dit les transports n’étaient par exemple pas du tout organisés de la même façon : j’ai passé 3 mois à pouvoir acheter des tickets de bus à tous les coins de rue, à devoir marchander pour le moindre achat, à acheter un billet de bateau mais à me retrouver dans un mini bus, puis un bus, ensuite une voiture à cheval et enfin ledit bateau, pour au final toujours arriver à destination, et soudain toute cette « désorganisation parfaitement huilée » m’a manquée.

En somme c’est comme si je retrouvais d’un coup tous les repères que j’avais consciencieusement effacés de mon cerveau pour m’adapter en Asie, et que du coup je retrouvais tellement mes marques d’européenne dans le fonctionnement des choses que cela créait un choc culturel par rapport aux mois précédents.

Je ne sais pas si je suis claire, mais je crois que je n’avais pas anticipé que ce retour à des schémas « classiques » pour moi créerait un manque d’exotisme. En retrouvant mes repères j’ai finalement perdu le joyeux capharnaüm et le dépaysement du début de mon voyage.

Et puis le choc des prix !! Je racontais dans mon dernier article à quel point j’avais savouré la vraie cuisine locale indonésienne pour 1,50 dollars (environ 1,10€)… là encore la claque a été rapide et violente : à mon arrivée sur le sol australien, impossible de trouver le moindre sandwich à moins de 6 dollars (5€) et pour tout, y compris -et surtout- les transports, notamment les transports en commun, des prix parisiens voire encore plus élevés.

Beaucoup de gens avaient tenté de me prévenir, mais c’est marrant comme on s’habitue facilement à être le roi du monde avec 25 dollars par jour et comme il est difficile de redevenir du jour au lendemain dans la condition d'un étudiant fauché qui compare chaque prix et se prive en permanence avec pourtant un budget deux fois supérieur…

Il m’aura donc fallu une bonne quinzaine de jours pour me réadapter à ce coût de la vie, et autant dire que j’ai bien fait de sur-profiter de la grande vie avec resto matin-midi-et-soir en Asie, car je pense que ce n’est pas près de se reproduire !

 

Mais il en faut plus pour gâcher mon plaisir de retrouver ce pays qui m’a toujours fascinée, et même si la vie est chère je dois dire encore une fois que peu de pays, mis à part la Suède bien sûr, sont aussi attirants à mes yeux, pour y vivre j'entends.

 

Et puis le développement a du bon aussi : mon vol pour la Tasmanie a été annulé et j’ai été logée comme une reine dans un hôtel 4 étoiles près de l’aéroport !

Une soirée de luxe dans une chambre encore une fois plus grande que mon appart à Paris (décidément, on dirait bien que tout est plus grand que ce studio !!)

P1181533

P1181536

 

avec un lit immense sur lequel je me suis délectée d’un room service en regardant des conneries à la télé… et oui, chassez le naturel…,

P1181539

P1181543

 

une salle de bain à faire pâlir le Club Med,

P1181535

 

et même, oui Maryvonne ça c’est pour toi, une table à repasser dans le placard !! Pas de petite robe noire à repasser cette fois-ci pourtant ;)

P1181538

 

Le tout aux frais de la princesse bien sûr ! D’autant plus agréable dans ce contexte où le moindre dollar dépensé m’étranglait à moitié…

 

Durant mes deux mois en Australie, j’aurais la chance de repasser 2 fois à Sydney, au milieu et à la fin de mon séjour. L’occasion de dej avec Manuella comme s’il n’y avait pas 17000km de distance entre son quotidien et le mien, et l’occasion de me rendre compte que oui, décidément, de toutes les villes c’est bien Sydney que je préfère. Peut-être même devant Stockholm.

 

Prochain article : la Tasmanie !

Partager cet article

Repost 0
Published by ma-folie-douce - dans Australie
commenter cet article

commentaires

soph&jaco 16/03/2012 16:48

Hello
Juste un petit mot pour te dire qu'on adore ton blog et qu'on se délecte de tes aventures ! Tu as une super plume, très agréable à lire.
Donc même si ça doit être un peu laborieux à tenir à jour, sache que ça vaut la coup !!
Tu as l'air de t'éclater (pas que le nez !). Profite bien de tout
A bientot

Soph&Jaco

ma-folie-douce 22/03/2012 01:56



hey!! trop sympa les amis, merci!! allez tiens ça me remotive à fond, je vais essayer d'écrire un article ce soir pendant l'apéro dans le van avec ben et manu... bon ok c'est pas gagné, on boira
plutôt un bière neo zed à votre santé!! bisous de tous les 3 :)



ponette 07/03/2012 11:08

je constate que je ne vois toujours pas de photos de toi avec une planche de surf sous le bras! bon t'as encore la NZ et les Fidji pour te rattraper ! bisous po !

ma-folie-douce 07/03/2012 12:00


certes... ou bien le brésil... parce que là maintenant que je n'ai plus d'atèle sur le visage j'ai moyen envie de faire le grand classique du débutant qui se prend la planche sur le nez! bisous