Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MA FOLIE DOUCE
  • MA FOLIE DOUCE
  • : Ma folie douce, parce que j'ai décidé de tout quitter le temps d'une année, pour vivre mon grand rêve, pas forcément le plus fou d'ailleurs : voyager plus de 50 semaines autour du monde. Je laisse derrière moi mes amis, ma famille, mon travail, avec la soif de vivre de nouvelles aventures et de revenir plus riche de toutes ces expériences...
  • Contact

Les Articles Par Pays

26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 00:00

La suite de mon périple vers le sud de ce Vietnam que j'ai tant aimé m'a menée à Saigon, également "officiellement" appelée Ho Chi Minh City... mais je préfère dire Saigon, bizarrement ça évoque davantage le Vietnam pour moi.

 

Par rapport à sa "petite" soeur Hanoi, Saigon m'a parue bien plus agitée, plus moite, bref un peu moins agréable. Peut-être est-ce le trop plein de grandes villes, et très certainement est-ce aussi lié au constraste saisissant entre les quelques jours passés dans le havre de paix de Mui Ne et l'arrivée sous la chaleur d'une après midi de semaine à Saigon.

En quelques mots et quelques images, Saigon c'est :

 

- encore plus de 2 roues, de monde, de bruit

PB090602

 

- un thermomètre qui montre encore plus haut (bien au-delà de 30°C, avec beaucoup d'humidité)... je vous vois venir : je ne me plains pas, je fais simplement un constat ;)

 

- une ville où tout est plus grand :  même les églises "à la Française" sont plus imposantes

PB100608

 

- avec des batiments plus modernes aussi

PB100607

 

On a trouvé un petit hostel sympa dans le quartier des backpackers, mais étonamement dans une rue hyper calme... un critère tellement important à Saigon!

 

Que dire de plus sur la nourriture sans me répéter? Un vrai régal encore une fois, que ce soit dans les restos ou dans la rue : malgré l'apparence parfois douteuse des petits stands à même le sol, la qualité et la fraîcheur sont toujours au rendez-vous, surtout pour les traditionnelles soupes de nouilles (Pho) et les rouleaux de printemps :

PB100610

 

Petite découverte culinaire, mais que je n'ai pas testée : les oeufs de 9 jours.

Il s'agit d'oeufs de canard, dans lesquels l'embryon a eu le temps de commencer à se développer. Ca donne un oeuf normal, mais avec une ébauche d'oisillon dans le blanc! Miam!

Je n'ai goûté que le jus qui est dans l'oeuf et qui a un goût... d'oeuf (oui, pas hyper ragoutant tout ça...), mais la fille des Philipines qui gobait ces oeufs à côté de moi avait l'air de vraiment se régaler.

PB090606

 

Sinon j'ai ressenti le besoin de me cultiver un peu plus sur la Guerre du Vietnam, qui a tant frappé cette région et dont je ne savais finalement pas grand chose.

Direction donc le musée de la guerre... hyper instructif, mais assez dérangeant avec toutes les photos de guerre et les photos des victimes des mines antipersonnelles et de l'insecticide "agent orange" qui a été déversé sur le pays à des dose de malade.

Une après midi pesante, mais qui m'a permis de bien prendre conscience de ce qui s'est passé dans ce pays il n'y a vraiment pas si longtemps et des gros dérapages de cette guerre...

 

Pour nous changer les idées on est allés voir une comédie au cinéma. Top de se retrouver davant un grand écran après plus de deux mois, mais grave erreur en termes de gestion de l'amplitude thermique : je me suis choppée une crève carabinée que j'ai trainée pendant plus de 15 jours! Et oui, à Paris je prends toujours une petite laine pour aller au ciné, mais pas là...

 

Et pour compléter la séquence historique, nous sommes allés visiter les Cu Chi tunnels, construits par les soldats vietnamiens pendant la guerre.

Encore une fois, bizarre de voir des restes de tranchées et de pièges... et ce soleil de plomb et cette chaleur m'ont donné une (toute petite) meilleure idée des conditions insoutenables de cette guerre...

PB110615PB110613PB110612

 

Quant aux tunnels, avancer recourbés à l'intérieur relève de l'épreuve et du test clostro en tant que touriste... on n'ose même pas imaginer en tenue de combat et avec ses armes, et avec l'obligation de courir pour échapper à l'ennemi!

PB110619

 

J'ai aussi eu la chance de connaître Saigon sous des pluies torrentielles : en quelques heures la ville entière a été innondée, avec l'eau qui nous arrivait aux genoux dans la plupart des rues! Forcément, de mon point de vue de touriste, c'était marrant de voir tout ça...

PB110626

PB110633

 

En revanche dans notre hostel un des balcon a commencé à déborder à l'intérieur :  le gérant a passé sa soirée à écoper avec une casserole!

Mais dès que la pluie s'est arrêtée, les rues se sont vidées comme par miracle.Ce soir là nous sommes tous sortis (7 personnes du dortoir) et quand nous sommes rentrés au petit matin les rues étaient totalement sèches!

 

Quel contraste ensuite quand nos sommes partis pour 3 jours sur le Delta du Mékong, en direction de Phnom Penh au Cambodge.

Sur le Mékong, tout est plus lent, plus calme, la vie des gens tourne vraiment autour du fleuve.

PB120673PB120658

 

Nous avons passé beaucoup de temps à naviguer lentement nous aussi sur des petits bateaux,

PB120661PB120659

 

à observer la vie aux abords du Mékong et sur le Mékong,

PB120646

 

à visiter les marchés flottants... pas des marchés pour touristes mais des marchés de gros : pas de vente au détail, seulement des paniers de 20kg minimum!

Les marchands viennent pour 3-4 jours jusqu'à épuisement de leur stock et vivent / dorment sur leur bateau pendant ce temps :

PB120643

PB130688PB130684PB120644

 

Il y avait quand même des petits bateaux qui nous abordaient pour nous vendre des fruits et des boissons (on ne perd jamais le sens des affaires, même sur le Mekong...)

PB130689

 

... et c'est comme ça qu'on a eu la chance d'avoir un vrai petit dejeûner traditionnel à 9h du mat sur le Mékong : noodle soup cuisinée et servie par une petite dame qui allait de bateau en bateau et passait ensuite récupérer les bols et les baguettes et cuillères... un vrai délice!!

Certains passagers de notre bateau nous ont regardé d'un air surpris pour ne pas dire dégoûté, mais on s'est bien régalés!

PB130694PB130696

 

On a vu de superbes marchés aux poissons :

PB120682PB120681PB120680

 

Et on a eu droit à la visite d'une usine de riz... "obligation" touristique, mais pas inintéressant! 

PB130709PB130705

 

J'ai même eu l'occasion de goûter à l'alcool de serpent... 6 mois de macération et un goût de digestif... il vaut quand mieux ne pas trop regarder à l'intérieur du bocal!

PB120650

 

Et j'ai découvert le jus de sucre de canne pressé à la demande et agrémenté d'un filet de citron vert... trop bon!

PB130710


Et enfin, pour clore dignement ce chapitre Vietnamien, il est possible qu'on ait mangé du chien le dernier soir à Chau Doc...

Chris est sûr que oui, moi un peu moins, mais ce qui est sûr est que cette viande n'avait pas le goût de boeuf, de porc, de poulet, de lapin, de grenouille, de serpent (gouté le midi!), d'autruche, de kangourou, de gibier ou de je ne sais quel autre viande connue... et dans la rue à côté du stand où nous avons mangé, la spécialité était justement le chien!

En tout cas c'était bon, enfin... pas mauvais!

PB130711

 

Le lendemain matin nous avons quitté le pays... 

PB140718

 

Petite mine? Normal il est à peine 10h, et on était levés depuis 6h.

Ah! Pourquoi une bière à 10h? Et bien parce que c'était la dernière bière au Vietnam, après on allait passer au Cambodge. Oui, à trop trainer avec des anglais on adopte des comportements bizarres...

 

Enfin, nous avons passé la frontière (débarquement du bateau, achat du visa à quai, ré-embarquement, re-débarquement, vérification des passeports et des visas, ré-embarquement) et sommes passés côté Cambodge.

Le long du fleuve, les enfants des villages nous faisaient coucou depuis la rive... une après midi calme, reposante, dépaysante...

PB140727

 

Et quel bonheur d'arriver dans une capitale par le fleuve et non par des échangeurs d'autoroutes surchargés!

PB140737

 

Prochain article : Phnom Penh !

Repost 0
Published by ma-folie-douce - dans Vietnam
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 00:00

Je réalise que j'ai plus d'un mois de retard dans mes articles, et prise d'affreux remords je décide de consacrer ma soirée à la mise à jour du blog.

Nous sommes le 25 novembre, apparemment c'est un vendredi (j'adore ne plus avoir aucune notion des jours!!!) et je suis à Siem Reap au Cambodge.

Mais revenons quelques semaines en arrière, quand j'ai découvert les bus de nuit au Vietnam...

 

Après plus de 170h de train en moins de 2 mois, je me suis dit qu'un petit changement de mode de transport serait sympa, et j'ai donc opté pour le bus, avec un ticket open qui me permettrais de descendre de Hanoi jusqu'à Saigon, avec plusieurs étapes, en voyageant soit de jour, soit de nuit. Après le Transsibérien et le train de nuit en Chine, même pas peur! Et pourtant...

J'ai fait l'erreur de ne pas demander à choisir mon siège pour le premier trajet, qui allait me mener de Hanoi à Hoi An le temps d'une nuit. C'est ainsi que je me suis retrouvée tout au fond du bus, sur une rangée de 5 couchettes côte à côte, sans séparation, et bien sûr j'avais la couchette du milieu. C'est tellement plus sympa de se retrouver collée toute une nuit à des gens qu'on ne connaît pas!

Tout à gauche, un backpacker, anglais peut-être, mais surtout énorme ronfleur. Il avait une "bonne" place car il pouvait se coller contre la fenêtre, mais même avec mes boules quies de compet j'avais l'impression qu'il me ronflait dans les oreilles.

Entre le ronfleur et moi, Alex, un jeune anglais de 22 ans qui voyageait seul en Asie. On a discuté à fond pendant 2h, et au moins vers minuit  qund on tombait de sommeil, on s'est dit qu'on se connaissait un peu et que du coup on aurait moins l'impression de dormir à côté de parfaits étrangers! Mouais... bizarre quand même de se réveiller en pleine nuit avec le bras d'Alex sur le visage.

Au début on n'était que tous les 3, mais en plein milieu de la nuit est arrivé de nulle part un Vietnamien qui a pris ses aises à ma droite... bref je n'ai rien dormi, et de toute façon les chauffeurs de bus de nuit sont fous, ils passent leur temps à klaxonner et les routes sont à certains endroits à peine mieux qu'en Mongolie. Donc impossible de rester pile poil à sa place dans son espace... un grand moment.

Mike, mon pote Sud Africain, a vécu la même expérience, il ne s'en est toujours pas remis.

 

Sinon les gens qui avaient choisi leur siège étaient sur des couchettes individuelles... mêmes routes défoncées et même chauffeur, mais un tout petit peu plus de confort quand même!

PB020333

 

Mis à part ce petit épisode qui vient agrandir la collec des anecdotes, je suis arrivée sans encombre à Hoi An, après avoir fait un stop de quelques heures à Hue, sous un soleil de plomb. A partir de ce moment là j'ai remisé jean, chaussettes et manches longues tout au fond de mon sac. Et je ne compte pas les ressortir avant fin mars!

 

Hoi An est une ville super mignonne, même si elle est très touristique. Plein de petites rues avec des petites boutiques (ville renommée entre autre pour ses tailleurs qui font en quelques jours et pour trois fois rien tous types de vêtements sur-mesure), des restos, des cafés... c'est un vrai bonheur de s'y ballader :

PB030370

PB030353

 

Et la nuit, des petites lanternes accrochées un peu partout ajoutent un petit quelque chose de féérique.

PB030436

PB030417

 

La ville est traversée par une rivière, ce qui lui donne encore plus de charme.

PB030354

PB020347

 

Et même sous la pluie, c'est un vrai régal de s'y promener!

PB040462

 

Ca vaut le coup aussi de prendre un vélo (je sais c’est une idée fixe) pour sortir un peu des sentiers battus et partir à la rencontre des enfants, découvrir la vie dans les rizières, observer les locaux vaquer à leurs occupations traditionnelles plutôt que vivre uniquement du tourisme, manger dans les rues, autrement dit vivre à leur façon...

PB030363

PB030373

PB030361PB030379

PB030374PB030390PB030386

 

Hoi An c'est aussi une jolie plage, que j'ai découverte au coucher du soleil :

PB030397

PB030395

 

Et comme le lendemain il a un peu plu, j'ai eu la parfaite excuse pour m'imprégner de l'ambiance des cafés et des restos aux plafonds hauts, et pour tomber de plus en plus amoureuse de la cuisine vietnamienne... un peu épicée mais pas trop, des tonnes d'herbes fraîches, du début à la fin ça aura été un sans faute absolu!

PB040458

PB030422

PB030351

PB030367

PB040455

PB040457PB030449

 

Pas d'hostels à Hoi An, j'ai donc eu le luxe de dormir dans une grande chambre pour moi toute seule... mais comme  on ne peut pas avoir à la fois le prix d'amis et la suite deluxe, j'y ai passé le moins de temps possible pour éviter la chaleur moite et l'odeur d'humidité! Finalement c'est quand même chouette les dortoirs!

PB040451

 

J'ai ensuite continué ma descente vers le sud, en ayant pris soin de bien choisir ma place dans le bus de nuit -ce qui change totamement la perception des choses, même si ça reste un bus de nuit dans lequel on ne dort pas vraiment- et je suis arrivée au petit matin, sous la pluie, à Nah Trang.

Une ville balnéaire pas très jolie, réputée davantage pour ses pick pockets que pour ses plages, et prisée par les jeunes anglais de 20 ans qui viennent se saoûler à pas cher et fricoter entre eux dans les bars et les boîtes de la ville.

Vous l'avez compris, je n'ai pas particulièrement apprécié cette charmante bourgagde, mais je voulais y faire un stop d'une journée, pour éviter un long trajet en bus de 24h entre Hoin An et Mui Ne, ma destination suivante.

PB050476

 

Et contre toute attente, j'ai passé une excellente journée!!

Bravant la pluie (facile quand il fait 30°C et qu'on est en tongues), je suis allée prendre mon petit dej sur la plage, où j'ai pu voir que, fidèles à eux mêmes, les locaux sont debout dès le lever du soleil et s'adonnent à toutes sortes d'exercices physiques sur la plage. J'ai toujours l'impression qu'ils brassent du vent ou qu'ils sont à deux doigts de se luxer une épaule avec leurs mouvements pas très académiques, mais c'est comme en Chine, ils ont leur routine et sont à fond dans leurs petite gym.

PB050477

 

Comme il était à peine 8h, je suis partie à la découverte des centres d'intérêt de la ville :

 - templesPB050482

PB050481

 

- Bouddha couchéPB050489

 

- Bouddha assisPB050491

 

Puis je suis partie en vélo à l'extérieur de la ville, et je me suis retrouvée à faire une boucle de plus de 30 km en passant quelques petits cols et en revenant par la côte. Les locaux, visiblement surpris de voir une touriste s'aventurer en dehors du périmètre des bars, me saluaient et m'encourageaient dans les montées! Il faut dire que je n'avais pas un vélo de compet et que j'en ai un peu bavé.

PB050499

 

Mais du coup j'ai vu des supers paysages, j'ai traversé des petits villages de pêcheurs et j'ai découvert leurs étranges petites embarcations qui ressemblent à des grosses coquilles de noix. Incroyables qu'il arrivent à garder l'équilibre dans les vagues!

PB050492

PB050496

 

Et pour me remettre de tous ces efforts, j'ai fait ma riche et j'ai passé mon aprem au "Club Lousiane", un resto avec sa piscine et sa plage privée. Pourquoi se priver quand on peut se faire un festin pour trois fois rien et ensuite passer le reste de la journée à bouquiner sur un transat!!

PB050513PB050512PB050514

 

Et le soir j'ai partagé un grand dortoir avec des anglaises qui ne sont rentrées qu'au petit matin. J'avais un bus de bonne heure pour Mui Ne, je n'ai donc pas vraiment cherché à socialiser...

PB050520

 

Ahhhh... Mui Ne! Mon premier petit coin de paradis (le premier, car depuis j'en ai découvert un autre encore mieux), un vrai petit havre de paix au bord de la plage, et connu pour ses dunes de sable :

PB060529

 

Cette fois-ci quelques heures seulement  en bus de jour, mais quand même avec un siège couchette!

PB060522

 

J'ai trouvé un petit hostel sur la plage qui m'a tout de suite mise dans le bain : c'était parti pour quelques jours de détente totale (pas facile de voyager 7 jours sur 7!), avec au programme baignade, playa, et restos de fruits de mer les pieds dans le sable. D'autant plus appréciable après toutes ces grandes villes et capitales vues en 2 mois (Moscou, Oulan Bator, Pékin, Tokyo, Shanghai, Hanoi... et oui, ça en fait!)

PB060533

PB070537

 

J'y ai également rencontré Chris qui était dans un autre hôtel, un anglais de mon âge (rare, d'habitude je me sens presque vieille) qui voyage en Asie du Sud Est pendant 6 mois. On s'est super bien entendus, et tels de bon vieux potes on a passé 8 jours à voyager ensemble.

Nous sommes restés 3 jours à Mui Ne, et nous avons suivi le programme à la lettre !

- plage :

PB080579PB080572PB080573

 

- apéros sur la plagePB080591PB080587

 

- restos incroyables, poissons et fruits de mer au top de la fraîcheur :

PB080582

 

- dunes de sable :

PB070544

PB070556

PB070561

 

- rivière "enchantée" (c'est son nom) :

PB070565

PB070568

 

- ballade en vélo dans les villages de pêcheurs, avec les poissons qui sèchent au sol pour fabriquer la fameuse sauce Nuoc Mam (odorats sensibles s'abstenir...) :

PB070539

PB070543PB070542

 

- et on a même testé le bar/boite local tenu par un hongrois : pas de photos mais on est rentrés à 2h en ne roulant pas tout à fait droit sur nos vélos, après avoir passé la soirée avec des anglais et des russes!

 

Difficile de quitter ce village idyllique, mais mon visa vietnamien expirait quelques jours plus tard (le 15 novembre) et Chris avait rendez-vous avec des potes à Saigon.

 

Prochain article : Saigon et le Delta du Mekong !

Repost 0
Published by ma-folie-douce - dans Vietnam
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 00:00

Je suis au Vietnam depuis plus de 2 semaines (je crois?... difficile d'avoir des repères temporels!! certains parlent en jours -"lundi dernier, mercredi prochain"-, d'autres en dates -"le 3, le 12"-... et moi je ne sais jamais quel jour on est!!), il est temps de vous en dire un peu plus.

 

1ère surprise à mon arrivée au Vietnam : le passage de frontière.

Jusqu'ici, et en dehors de l'Europe, j'étais toujours arrivée dans un nouveau pays en avion. Et les process de douanes au départ et à l'arrivée ne sont pas très surprenants. Mais là j'ai découvert le passage de frontière par voie terrestre. Rien d'incroyable, c'est juste qu'on fait tout à pied ou presque! Et chacun porte sur son dos son sac ou fait rouler sa petite valise.

J'ai pris un premier bus qui m'a menée de Nanning en Chine à la ville frontière. Là on descend du bus et on embarque dans un mini bus (ambiance voiturette électrique de parc d'attraction!) et on passe la frontière chinoise : scan des bagages, vérification des passeports et des visas.

Puis on remonte dans un deuxième mini bus (toujours le même style), qui nous emmène cette fois-ci à la frontière Vietnamienne. Et là re-belotte : scan des bagages, vérification des passeports et des visas. Un peu moins sympas cette fois-ci, c'est pas comme à la sortie!

Et enfin on reprend un 3ème mini bus qui nous conduit au bus qui va à Hanoi.

PA251747

 

2ème surprise : ma rencontre avec Tomoka, une japonaise qui vit à Hanoi depuis 7 mois. Elle était venue à la frontière faire refaire son visa, et on s'est rencontrées dans un des mini bus.

De fil en aiguille on a bien accroché, puis on a partagé un taxi pour aller de l'arrêt du bus au centre ville, puis elle m'a proposé de me montrer la ville le soir même et de dîner ensemble.

Bien sûr j'ai accepté, rien de tel que de découvrir une ville avec quelqu'un qui y vit!! (petit clin d'oeil pour Marc et Céline, et pour Claire-lise et Ho-Il!)

Et j'ai passé une soirée inoubliable!!

Tout d'abord super resto, avec en introduction à la nourriture Vietnamienne, un cha ca (poisson frit dans une poele sur la table, et que l'on mange avec des herbes fraiches, des nouilles, des cacahuètes et une sauce divine).

PA251755

 

Puis elle m'a emmenée à l'arrière de son scooter (port du casque obligatoire, contrairement à la Chine) à la découverte de Hanoi by night... incroyable!

Le monde, la circulation, les klaxons incessants (souvent juste pour signaler sa présence), et nous au milieu, j'ai adoré!

PA251770

 

Au programme, petites rues, temples, et mausolée d'Ho Chi Min, mais fermé au public car le corps embaumé est en entretien annuel en Russie pendant 3 mois!

PA251774

PA251765

 

On a terminé la soirée par une bière bien fraiche dans une petite rue sous de grands arbres... un vrai plaisir car au Vietnam, il fait chaud!! La veste jaune est compactée bien au fond de mon sac, les tongues ont repris du service à temps plein, et pas besoin de pull le soir… le rêve ? on dirait ! Depuis je m'y suis habituée, mais  c'est quand même le top!

 

Dès le lendemain, je suis partie à l'assaut de cette grande ville. Je me suis appropriée le seul vélo en location de l’hostel… quelle liberté!

PA260509

Pour la circulation, c'est sûr c'est déroutant... et ça peut paraître effrayant...

PA260543

 

Mais une fois qu’on a compris comment ça fonctionne, pas de problème.

Une chose est sûre, c’est le bordel, il n’y a quasiment pas de feux de signalisation mais pas non plus de priorité à droite, donc tout le monde s’engage... Mais comme tout est assez fluide et que personne ne fonce vraiment, puisque personne n’a envie de s’arrêter et de mettre le pied à terre, tout le monde s’évite gentiment et ça passe!

Idem pour les piétons, ils se lancent et les 2 roues et les voitures les évitent.

Si on hésite, si on freine, si on attend, on perturbe tout ce bel équilibre et c’est là que ça déraille.

Impressionnant au début, mais c’est comme tout, on prend vite l’habitude. Je pense que j’étais adaptable avant de partir, mais avec ce voyage je crois qu’il n’y a pas de meilleure école!

PA260541

 

J'ai donc découvert Hanoi qui, malgré son statut de capitale, a réussi à conserver une part d'authenticité. C'est un peu comme Pékin, c'est une très grande ville, mais il reste des endroits sans doute pas totalement intacts, mais en tout cas pas encore (trop) dénaturés par la modernité et le tourisme.

PB010295

PB010286

PA260534

PB010305

PB010301

 

J’ai adoré me balader pendant des heures en vélo, tout observer, apprivoiser la ville et notamment toutes ses petires rues ombragées par des arbres géants, qui apportent une vraie fraicheur dans la journée

PA270570

 

La vue depuis le toit le mon hostel, au 4ème étage... on se croirait dans la forêt!!

PA280586

 

Plus surprenant encore, l'église Saint Joseph! J'ai passé une après-midi assise dans un petit café à la française (et oui le blog ça prend du temps!)... je me suis crue en Savoie à Desingy, le village de ma grand-mère!

PB010326

PA270583

 

Les gens vivent à Hanoi, ils passent du temps dans les rues, ils y mangent et même s’ils sont habitué à voir des touristes, tout ne tourne pas autour de nous, ils continuent à mener leur vie normalement.  

PB010319

PB010292

PA280005

 

Bon il y a bien sûr des boutiques à touristes, mais certaines sont vraiment sympa : ici par exemple on peut faire fabriquer un tampon encreur et le personnaliser avec son nom... Certes pas forcément utile tous les jours, mais c'est sympa de les voir travailler avec autant de minutie!

PB010308

PB010307

 

Toujours le gros business des photos de mariage... mais là c'est vraiment à la chaîne, avec pas loin de 10 mariées sur la même place, elles se font habiller, coiffer, maquiller, déjeunent et hop c'est parti pour une heure de poses!

PA260507

PA260506

 

Et ils adorent les chiens! Dans leur assiette!! (âmes sensibles s'abstenir). Très honnêtement, je n'ai vu qu'un seul endroit où on pouvait acheter du chien, et je n'en ai jamais vu dans les restos ou les stands de rue et je n'en ai jamais goûté! Ouf, je pourrai continuer à regarder Totof droit dans les yeux!

PB010323

 

Ah la nourriture (autre que les toutous grillés)... mais comment ai-je ou passer à côté pendant tant d’années!?!!

J’ai adoré le bortsh en Russie, j’ai su apprécier les repas des familles nomades en Mongolie, je me suis régalée des bon petis plats de Claire-lise et des sushis ultra frais à Tokyo, j’ai mangé des noodle soups jusqu’à l’indigestion en Chine, mais là… comment dire… si je ne rentre pas c’est que je suis restée ici pour manger jusqu’à épuisement de mes derniers centimes... ou plutôt Dongs! D'ailleurs je suis millionnaire!! Hier j'ai encore retiré 3 millions de Dongs!

Chaque plat est un délice, on peut choisir les yeux fermés, tous est frais, la viande n’est pas grasse, les herbes fraîches et croquantes sont un régal pour les papilles, le choix est incroyable, et cela, même dans des « vrais » restos, c'est-à-dire pas forcément sur un tabouret en plastique dans la rue… et tout ne coûte rien ou presque ! A partir de 1€50 à peine, et quand vraiment je me suis fait plaisir, sans compter, avec entrée, plat, dessert, dans un des meilleurs restos de la ville : 6€ ! 

Et tout est tellement bon et tellement copieux que je n’ai aucune envie de grignoter entre les repas… incroyable, non ?  PA260516

 

Même dans la chaîne de fast food Pho 24 (pas de burgers bien sûr mais des soupes traditionneles "Pho" et des rouleuaux de printemps en veux-tu en voilà), tout est ultra frais et délicieux :

PA270573

 

Pas beaucoup de desserts, mais j'ai trouvé une petite pétite : banane cuite à la vapeur dans une sorte de soupe coco un peu épaisse... totalement addictif!

PA260518

 

Sinon il y a aussi l'option fruits : dans la rue, des grands verres remplis de fruits, avec du lait concentré et du lait de coco. On ajoute de la glace pilée (même pas malade!!) et on touille, c'est top bon, super rafraîchissant, sucré juste ce qu'il faut...

PA270585

 

Et tout ça toujours servi avec le sourire. J'ai trouvé ici une grande hospitalité... j’avais peur de retrouver les taxis et autres guides un peu pressants de la Thaïlande, mais franchement pas plus que ça, bref, je me sens bien au Vietnam, ça me plaît, je suis heureuse.

Même sous la pluie avec mon poncho!

PA280592

 

J'ai logé à Hanoi dans un petit hostel, avec une vingtaine de lit, un bar en terrasse avec petit dej inclus et bière à volonté de 18h à 19h tous les jours… une bonne façon de rencontrer des gens et de trouver de la compagnie pour le dîner ! Irlandais, hollandaises, anglaise, polonaise... j'ai croisé la route de plein de nationalités, c'était sympa!

Et le manager était trop sympa : il parlait Français avec moi, car il a vécu 10 ans en Suisse... et d'ailleurs il connait Annemasse et a encore des amis là-bas !

PA270567

 

J'ai ensuite passé 3 jours et 2 nuits dans la fameuse baie d'Halong.PA290024

 

Au programme du premier jour : arrivée dans la baie, installation sur notre bateau, puis visite d'une grotte, d'un petit village flottant et ballade en kayak.

Très chouette, mais vraiment trop touristique à mon goût… ah si seulement j’avais pu faire ce voyage il y a 20 ou 30 ans!! PA300149PA300171

PA290014

PA290055

PA290033

PA290062

PA290071

 

Malgré cela, cette excursion a été très sympa, avec sur le bateau un équipage vraiment cool :

- un cuisinier capable de faire des fleurs en pomme de terre... ça a l'air un peu stupide quand je l'écris, mais il avait passé des heures à préparer des décos comme ça pour tous nos plats - qui bien sûr étaient incroyablement bons et copieux!

PA290090

PA290091

 

- un capitaine survolté qui a tout donné au karaoké :

PA290099

 

- et qu'il a bien fallu suivre, tradition oblige, donc moi aussi j'ai tout donné avec ma voie de canard sur des chansons françaises datant de Mathusalem!

PA290111

 

Et j'ai eu la chance de tomber sur un groupe super, avec notamment Christina, une américaine qui bosse à Hanoi et avec qui je me suis tout de suite bien entendue (et que j'ai revue d'ailleurs à mon retour à Hanoi).

PA290060

 

On a partagé une cabine sur le betau pour la première nuit... génial, grand confort, tout parfait...

PA290017

 

... jusqu’à ce qu’on découvre qu’on partageait la cabine avec toute la petite famille d’Oscar… le cafard ! Des petits cafards, mais des cafards quand même ! Ne pensant plus qu'à ça, impossible de dormir, on a fini par aller sur le pont sur des transats pour passer la nuit.

Mais du coup c’était super, nuit adoucie par une petite brise rafraichissante et lever du jour (à défaut du lever du soleil) assez magique dans cette baie avec  tous ces rochers!

PA300125

PA300136

Petits yeux du matin...

PA300139

 

Le 2ème jour on a fait une ballade dans le parc national de Cat Ba, avec en récompense à l'arrivée au sommet une super vue sur la jungle valonnée :

PA300165

PA300158

 

Puis j'ai eu la super surprise de découvrir le Monkey Island Resort, sur l’île aux singes, où j'allais passer l'après midi et la nuit.

PA300170

PA300172

 

Et qui dit Ile aux singes...

PA300200

PA300210

 

Mais il ne faut pas se fier aux apparences : ils peuvent être super mignons mais hyper agressifs : l’un d’eux a essayé de rentrer dans mon bungalow et il n’a vraiment pas apprécié que j’essaie de l’en dissuader! Il s’est mis a grogner, à me défier avec ses petits yeux malins et à même donné un coup de patte dans le dos, toutes griffes dehors! Saleté va!

 

Voilà d'ailleurs le fameux bungalow au bord de la plage... rudimentaire mais tellement plus agréable qu'un dortoir d'hostel!!

PA300178

PA300180

PA300179

 

J'ai passé le reste de l'après midi sur la plage... la première depuis le début de mon voyage, quel bonheur!

PA300213

PA300220

 

J'y ai d'ailleurs rencontré Ben et Mandy, un allemand et une hollandaise super sympas avec qui j'ai passé une excellente soirée. Coucher de soleil sur la plage puis dîner... une soirée toute simple à discuter et à connecter avec des gens qu'on ne croise pourtant que quelques heures dans sa vie, j'adore!

PA300221

 

Et le lendemain, quel pied de prendre mon petit dej avec cette vue!!

PA310237

 

Enfin, beaucoup de bateau et de bus pour rentrer le lendemain, mais ça valait le coup de s’échapper un peu des hordes de touristes du premier jour. Et ce n’est pas non plus comme si c’était un calvaire de passer la matinée sur un bateau au beau milieu de la Baie d’Halong ;)

PA310250

PA310265

 

En revanche, mauvaise surprise au retour : j'ai retrouvé mon écran d’ordinateur cassé, dans mon sac laissé à l’hostel. Je saurai pour la prochaine fois qu’il faut soit que je l’emmène avec moi, soit que je le protège vraiment mieux dans mon sac! Oui j'ai l'air très zen et philosophe comme ça... mais le pire c'est qu'en vrai je n'ai pas dramatisé plus que ça! On s'habitue vite à se détacher des choses matérielles (mais surtout j'ai des sauvegardes de mes photos dans tous les sens au cas où!!!)

PA310274

 

Le manager de l’hostel a été encore une fois vraiment top, il m’a accompagnée pour m’aider à choisir un réparateur (une chance que la "rue Mongalet" d'Hanoi se soit trouvée juste à côté de l’hostel!) et pour négocier les prix.

Bon par contre il ne faut jamais assister à une opération… je pense que tous les réparateurs d’ordi procèdent plus ou moins à leur façon, mais là les voir avec leur pince à épiler géante et leur sèche cheveux (!!?!) ce n’était pas hyper rassurant...

PB010277

PB010280

 

Au final, l’écran LED a été réparé, mais l’écran de protection devant a été un peu fendu... ce n’est pas si grave ! Je n’aurais vraiment  jamais cru qu’en moins de 3h, et pour 40€ mon ordi pourrait être réparé à Hanoi. Cet incident est donc classé !!

 

Prochain article : la côte centrale : Hoi An, Nha Trang et Mui Ne!

Repost 0
Published by ma-folie-douce - dans Vietnam
commenter cet article