Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MA FOLIE DOUCE
  • MA FOLIE DOUCE
  • : Ma folie douce, parce que j'ai décidé de tout quitter le temps d'une année, pour vivre mon grand rêve, pas forcément le plus fou d'ailleurs : voyager plus de 50 semaines autour du monde. Je laisse derrière moi mes amis, ma famille, mon travail, avec la soif de vivre de nouvelles aventures et de revenir plus riche de toutes ces expériences...
  • Contact

Les Articles Par Pays

26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 00:00

La suite de mon périple vers le sud de ce Vietnam que j'ai tant aimé m'a menée à Saigon, également "officiellement" appelée Ho Chi Minh City... mais je préfère dire Saigon, bizarrement ça évoque davantage le Vietnam pour moi.

 

Par rapport à sa "petite" soeur Hanoi, Saigon m'a parue bien plus agitée, plus moite, bref un peu moins agréable. Peut-être est-ce le trop plein de grandes villes, et très certainement est-ce aussi lié au constraste saisissant entre les quelques jours passés dans le havre de paix de Mui Ne et l'arrivée sous la chaleur d'une après midi de semaine à Saigon.

En quelques mots et quelques images, Saigon c'est :

 

- encore plus de 2 roues, de monde, de bruit

PB090602

 

- un thermomètre qui montre encore plus haut (bien au-delà de 30°C, avec beaucoup d'humidité)... je vous vois venir : je ne me plains pas, je fais simplement un constat ;)

 

- une ville où tout est plus grand :  même les églises "à la Française" sont plus imposantes

PB100608

 

- avec des batiments plus modernes aussi

PB100607

 

On a trouvé un petit hostel sympa dans le quartier des backpackers, mais étonamement dans une rue hyper calme... un critère tellement important à Saigon!

 

Que dire de plus sur la nourriture sans me répéter? Un vrai régal encore une fois, que ce soit dans les restos ou dans la rue : malgré l'apparence parfois douteuse des petits stands à même le sol, la qualité et la fraîcheur sont toujours au rendez-vous, surtout pour les traditionnelles soupes de nouilles (Pho) et les rouleaux de printemps :

PB100610

 

Petite découverte culinaire, mais que je n'ai pas testée : les oeufs de 9 jours.

Il s'agit d'oeufs de canard, dans lesquels l'embryon a eu le temps de commencer à se développer. Ca donne un oeuf normal, mais avec une ébauche d'oisillon dans le blanc! Miam!

Je n'ai goûté que le jus qui est dans l'oeuf et qui a un goût... d'oeuf (oui, pas hyper ragoutant tout ça...), mais la fille des Philipines qui gobait ces oeufs à côté de moi avait l'air de vraiment se régaler.

PB090606

 

Sinon j'ai ressenti le besoin de me cultiver un peu plus sur la Guerre du Vietnam, qui a tant frappé cette région et dont je ne savais finalement pas grand chose.

Direction donc le musée de la guerre... hyper instructif, mais assez dérangeant avec toutes les photos de guerre et les photos des victimes des mines antipersonnelles et de l'insecticide "agent orange" qui a été déversé sur le pays à des dose de malade.

Une après midi pesante, mais qui m'a permis de bien prendre conscience de ce qui s'est passé dans ce pays il n'y a vraiment pas si longtemps et des gros dérapages de cette guerre...

 

Pour nous changer les idées on est allés voir une comédie au cinéma. Top de se retrouver davant un grand écran après plus de deux mois, mais grave erreur en termes de gestion de l'amplitude thermique : je me suis choppée une crève carabinée que j'ai trainée pendant plus de 15 jours! Et oui, à Paris je prends toujours une petite laine pour aller au ciné, mais pas là...

 

Et pour compléter la séquence historique, nous sommes allés visiter les Cu Chi tunnels, construits par les soldats vietnamiens pendant la guerre.

Encore une fois, bizarre de voir des restes de tranchées et de pièges... et ce soleil de plomb et cette chaleur m'ont donné une (toute petite) meilleure idée des conditions insoutenables de cette guerre...

PB110615PB110613PB110612

 

Quant aux tunnels, avancer recourbés à l'intérieur relève de l'épreuve et du test clostro en tant que touriste... on n'ose même pas imaginer en tenue de combat et avec ses armes, et avec l'obligation de courir pour échapper à l'ennemi!

PB110619

 

J'ai aussi eu la chance de connaître Saigon sous des pluies torrentielles : en quelques heures la ville entière a été innondée, avec l'eau qui nous arrivait aux genoux dans la plupart des rues! Forcément, de mon point de vue de touriste, c'était marrant de voir tout ça...

PB110626

PB110633

 

En revanche dans notre hostel un des balcon a commencé à déborder à l'intérieur :  le gérant a passé sa soirée à écoper avec une casserole!

Mais dès que la pluie s'est arrêtée, les rues se sont vidées comme par miracle.Ce soir là nous sommes tous sortis (7 personnes du dortoir) et quand nous sommes rentrés au petit matin les rues étaient totalement sèches!

 

Quel contraste ensuite quand nos sommes partis pour 3 jours sur le Delta du Mékong, en direction de Phnom Penh au Cambodge.

Sur le Mékong, tout est plus lent, plus calme, la vie des gens tourne vraiment autour du fleuve.

PB120673PB120658

 

Nous avons passé beaucoup de temps à naviguer lentement nous aussi sur des petits bateaux,

PB120661PB120659

 

à observer la vie aux abords du Mékong et sur le Mékong,

PB120646

 

à visiter les marchés flottants... pas des marchés pour touristes mais des marchés de gros : pas de vente au détail, seulement des paniers de 20kg minimum!

Les marchands viennent pour 3-4 jours jusqu'à épuisement de leur stock et vivent / dorment sur leur bateau pendant ce temps :

PB120643

PB130688PB130684PB120644

 

Il y avait quand même des petits bateaux qui nous abordaient pour nous vendre des fruits et des boissons (on ne perd jamais le sens des affaires, même sur le Mekong...)

PB130689

 

... et c'est comme ça qu'on a eu la chance d'avoir un vrai petit dejeûner traditionnel à 9h du mat sur le Mékong : noodle soup cuisinée et servie par une petite dame qui allait de bateau en bateau et passait ensuite récupérer les bols et les baguettes et cuillères... un vrai délice!!

Certains passagers de notre bateau nous ont regardé d'un air surpris pour ne pas dire dégoûté, mais on s'est bien régalés!

PB130694PB130696

 

On a vu de superbes marchés aux poissons :

PB120682PB120681PB120680

 

Et on a eu droit à la visite d'une usine de riz... "obligation" touristique, mais pas inintéressant! 

PB130709PB130705

 

J'ai même eu l'occasion de goûter à l'alcool de serpent... 6 mois de macération et un goût de digestif... il vaut quand mieux ne pas trop regarder à l'intérieur du bocal!

PB120650

 

Et j'ai découvert le jus de sucre de canne pressé à la demande et agrémenté d'un filet de citron vert... trop bon!

PB130710


Et enfin, pour clore dignement ce chapitre Vietnamien, il est possible qu'on ait mangé du chien le dernier soir à Chau Doc...

Chris est sûr que oui, moi un peu moins, mais ce qui est sûr est que cette viande n'avait pas le goût de boeuf, de porc, de poulet, de lapin, de grenouille, de serpent (gouté le midi!), d'autruche, de kangourou, de gibier ou de je ne sais quel autre viande connue... et dans la rue à côté du stand où nous avons mangé, la spécialité était justement le chien!

En tout cas c'était bon, enfin... pas mauvais!

PB130711

 

Le lendemain matin nous avons quitté le pays... 

PB140718

 

Petite mine? Normal il est à peine 10h, et on était levés depuis 6h.

Ah! Pourquoi une bière à 10h? Et bien parce que c'était la dernière bière au Vietnam, après on allait passer au Cambodge. Oui, à trop trainer avec des anglais on adopte des comportements bizarres...

 

Enfin, nous avons passé la frontière (débarquement du bateau, achat du visa à quai, ré-embarquement, re-débarquement, vérification des passeports et des visas, ré-embarquement) et sommes passés côté Cambodge.

Le long du fleuve, les enfants des villages nous faisaient coucou depuis la rive... une après midi calme, reposante, dépaysante...

PB140727

 

Et quel bonheur d'arriver dans une capitale par le fleuve et non par des échangeurs d'autoroutes surchargés!

PB140737

 

Prochain article : Phnom Penh !

Partager cet article

Repost 0
Published by ma-folie-douce - dans Vietnam
commenter cet article

commentaires

odette johannes 27/11/2011 11:45

Encore plus fort que les bronzés!Où t'arrêteras-tu?
Bises.mam.

ma-folie-douce 27/11/2011 12:16



A lyon, le 28 août! Gros bisous maman, c'était chouette de vous parler hier.