Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MA FOLIE DOUCE
  • MA FOLIE DOUCE
  • : Ma folie douce, parce que j'ai décidé de tout quitter le temps d'une année, pour vivre mon grand rêve, pas forcément le plus fou d'ailleurs : voyager plus de 50 semaines autour du monde. Je laisse derrière moi mes amis, ma famille, mon travail, avec la soif de vivre de nouvelles aventures et de revenir plus riche de toutes ces expériences...
  • Contact

Les Articles Par Pays

5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 04:08

Assise devant un bon milk shake à la vanille dans un café d’Oulan Bator, hyper moderne et jeune, avec wifi, je me dis que le contraste est parfait pour me mettre à raconter mon expérience dans les steppes mongoles. Autre mode de vie, autre monde.

 

Je vais essayer de retranscrire mes impressions et mettre le plus possible de photos, mais malheureusement ni les mots ni les images ne pourront refléter en totalité les différents aspects du voyage. J’espère en tout cas vous donner un aperçu de ce pays, des ses étendues sauvages et (presque) totalement épargnées, de son hospitalité, de ses traditions, de ses spécialités culinaires, etc,. Evidemment 10 jours ne suffiront jamais à parfaitement comprendre le pays et les gens, mais j’ai quand même l’impression d’avoir découvert plein de choses nouvelles et auxquelles je ne m’attendais pas forcément.

Un article un peu long… accrochez-vous ! :)

 

Alors pour planter le décor, je ne suis pas partie seule, mais avec Marit et Nils, le couple de norvégiens que j’avais rencontrés il y a 3 semaines à Irkutsk. On avait bien accroché et on s’était dit qu’on essaierait de faire un trip ensemble (oui, je vous entends déjà « tu vois Facebook c’est quand même bien utile ! »… oui ok c’est vrai…). Et nous sommes partis avec Baaska, notre guide de 24 ans parfaitement bilingue, hyper attentionné, marrant, bref super ! Il nous a été d’une grande aide pour nous aider à entrer en contact avec les familles de nomades et pour nous expliquer ce qu’ils faisaient, pourquoi, comment, ainsi que toutes les traditions qui régissent leur vie. 

P9290455

 

Partis à la rencontre des familles nomades et de leur mode de vie, nous  avons fait un itinéraire assez restreint en nombre de kilomètres, mais vu l’état des routes il nous fallait bien 10 jours !

Et de toute façon, pas besoin d’allez bien loin pour découvrir les steppes et autres étendues sauvages si caractéristiques de la Mongolie.

 

En dehors des grandes villes (donc essentiellement de la capitale Oulan Bator), la Mongolie c’est donc surtout des paysages d’une immensité à couper le souffle, et finalement beaucoup plus variés que je ne le pensais :

 

- des plaines nues et des steppes à perte de vue : ici pas de clôtures, la terre appartient à tout le monde… les distances n’en apparaissent que plus impressionnantes (on note le ciel bleu au passage...)

P9240138

P9230004

P9250173

P9230018

P9230030

P9270591

P9230016

P9230022

P9240099

 

- des dunes de sables (il n’y en a pas que dans le Gobi du sud)

P9240416

P9240395

P9230057

 

- des lacs, presque tous asséchés en ce début d’automne

P9230043

P9230046

 

- des forêts, superbes couleurs en cette saison

P9270299

P9270291

 

- des montagnes, que nous avons eu la chance de voir enneigées

P9290751

P9280352

P9290452

P9290444

P9280374

P9280366

P9280360

 

- et forcément avec de tels paysages dégagés et sur lesquels les hommes ne sont pas intervenus, des couchers de soleil incroyables…

P9250519

P9300470

P9300445

P9300429

P9290491

P9280384

 

et plus tard la nuit le spectacle des étoiles et de la voie lactée, magique !

 

Les 3 premiers jours nous avons été hébergé dans des yourtes de familles nomades : des gens qui n’ont rien ou presque et dont l’hospitalité est absolument incroyable.

P9270585

P9230073

P9250460

 

Ensuite nous avons été dans des camps de yourtes pour touristes… à chaque fois les derniers touristes de la saison… et dans une dernière famille qui avait fait des yourtes son business. Mais comme nous étions les seuls nous avons pu partager tous leurs repas.

P9290467

PA020956

PA010880

 

Mais tout d’abord les yourtes : ces petits champignons blancs éparpillés ça et là dans toute la Mongolie. Toutes sont construites de la même façon, la porte est toujours orientée vers le sud, et l’agencement de l’intérieur suit un certain nombre de règles. Le poêle à bois est au centre, c’est un espace sacré : pas question de jeter ses vieux papiers dedans ! Au dessus, le toit s'ouvre et fait office de fenêtre et d'aération. Les lits (simples, souvent très durs, pas forcément d’oreiller) sont regroupés sur les bords de la yourte. Le mobilier complémentaire est  constitué de petits tabourets, d’une table basse, de quelques meubles avec les photos de famille et les divinités, d’un coin « cuisine » avec quelques plats et ustensiles, parfois d’un lavabo mais bien sûr sans eau courante. Et voilà, pas besoin de plus.

P9250150

P9250153

P9240095

P9240098

 

Ah si ! un panneau solaire pour avoir un peu d’électricité le soir : une ampoule, la TV et les téléphones portables !!

P9240140

 

Et pour les toilettes ? Et bien soit c’est un trou dans le sol, parfois aménagé avec une petite toile pour la pudeur

P9230091

 

sinon et bien c’est juste… là bas, un peu plus loin. Et bien non il n’y a pas d’arbre ni buissons dans les steppes… donc allez encore un peu plus loin ! 

 

Pour les bébés, pas de couche : deux ouvertures bien placées sur les pantalons et on se soulage tranquillement !!

Et pour la douche, et bien ailleurs, dans une autre vie.

Par contre le brossage de temps sous la voie lactée devient tout d’un coup assez incroyable !

 

Les yourtes sont toujours ouvertes la journée : le soleil permanent apporte de la chaleur, et les amis, la famille et à peu près tout le monde d’ailleurs peut ainsi aller et venir à sa guise : en Mongolie on ne frappe pas avant d’entrer dans une yourte. Amateurs d’intimité s’abstenir.

Nous avons eu la chance de partager le quotidien de ses familles, qui même si nous dormions dans une yourte à côté de la leur, nous ont accueilli et nourri en suivant leur mode de vie traditionnel. Bien sûr elles vivent en partie de ce tourisme, mais c’est quand même incroyable de voir cet autre monde. Avec des familles très différentes les une des autres : une femme avec sa maman âgée, un couple avec leur fils, belle-fille et petits enfants, et une famille dont on n’a jamais vraiment compris qui étaient les enfants, cousins, oncles, amis, passants, … Mais il faut dire aussi que c’était le week-end et il y avait pas mal de passage.

 

Leur vie suit le rythme des saisons, et comme leur nom l’indique ces familles nomades changent d’emplacement 3 à 4 fois par an.

Ils démontent leur yourte et partent vers un emplacement plus adapté à la saison avec leurs troupeaux : des chevaux, des vaches, des moutons, des brebis, et parfois des chameaux (mais ça c’est plutôt pour les touristes !) et des yacks (selon les régions).

P9230009

P9280388

P9250183

P9300432

 

Et quand les loups s'approchent un peu trop près des moutons, ils le paient le prix fort!

P9280397

 

Mais ils ont quand même toujours une moto et parfois un pick up pour aller se ravitailler et pour se déplacer vers les villes / villages alentour.

P9300474

 

Comme ils sont nomades, pas question de cultiver des légumes. Les plats traditionnels sont donc essentiellement composés de riz ou de pates, avec parfois des pommes de terre / carottes / choux (les seuls légumes qu’ils achètent) et beaucoup de viande. Ils travaillent tellement dehors pour s’occuper de leurs animaux qu’ils ont besoin de protéines : viande de mouton fumée (hyper forte… mais pas de frigo pour la conserver autrement…), bouillie, frite, viande de bœuf, ou de yack.

P9290503

P9290504

P9290473

P9250165

P9240146

P9240113

P9230076

 

Et les vaches permettent grâce à leur lait de fabriquer tout un éventail de produits laitiers : lait, crème, beurre, yaourt, et plein de trucs dont je n’ai pas bien compris ce que c’était mais qui avaient plus ou moins un goût de parmesan… en y croyant bien fort.

P9250166

 

Quand ils ont des yacks ils boivent leur lait : chaud et sucé le matin c’est très bon !

 

Enfin, les juments produisent du lait qui sert à faire la boisson nationale : l’airag, ou lait de jument fermenté dans des grands barils en plastique. Toutes les familles qui ont des juments en produisent, et c’est la tradition d’en offrir aux hôtes. Relativement peu alcoolisé (environ 5%), j’ai trouvé que ça avait un goût de fromage de chèvre.

P9240371

P9230086

 

Ah et aussi ils boivent du thé, au lait… et salé. Quand c’est pas trop salé c’est plutôt bon, mais souvent c’est très salé !

 

Au final tout cela était plutôt bon, mais j’ai un peu souffert des odeurs : odeurs des animaux, odeurs du lait caillé, de la viande de mouton… je suis quand même un peu plus souris des villes que souris des champs et ceux qui me connaissent bien savent que mon sens de l’odorat est assez développé, dur dur donc de garder le sourire dans les yourtes quand j’avais le cœur retourné. C'est juste une question d'habitude j'imagine.

 

Petite anecdote sur la façon dont sont tués les moutons : ils les tiennent par les pattes, encore vivants, entaillent leur ventre très rapidement et très précisément, glissent la main à l'intérieur de la bête et pincent l'artère du coeur jusqu'à ce que le mouton meurt, c'est à dire en quelques secondes. Et voilà, pas de cri, pas de sang, hyper propre.

P9250458

 

Et puis il faut aussi oublier direct tous nos repères d’européens en termes d’hygiène, de cuisine, etc… Mais ça fait du bien de voir un peu autre chose. On relativise.

 

Nos journées n’étaient pas surchargées, mais c’était parfait comme ça : ballades à cheval, parfois à chameau, glande au soleil les premiers jours quand il faisait si beau, à observer les familles et leur quotidien.

PA010912

P9230047

P9230037 P9250481

P9240124

P9240116

P9240136

 

Du temps pour se balader, pour lire au coin du feu, pour penser, pour observer les familles dans leurs travaux quotidien de traite, de coupe de bois, pour en prendre plein les yeux de ces paysages et de ces couleurs incroyables, et un temps qui s’écoulait lentement mais sûrement.

P9260209

P9250515

P9290756


Nous nous laissions guider, nous avons d’ailleurs décidé le premier jour de ranger tout au fond de nos sacs nos montres et téléphones portables, de vivre avec le soleil (de toute façon c’est ce que font les familles), de nous coucher tôt, de faire la sieste l’aprem. Tout ça dans une entente collective hyper bonne. Bref de la sérénité, du zen une vraie parenthèse.

 

Nous avons quand même visité Karakorum, ancienne capitale de l’Empire mongol

P9260218

P9260215

 

Puis nous sommes relaxés (et oui, dur de ne rien faire ou presque) dans des sources d’eau chaude

P9270265

 

… c’est là que les choses se sont corsées niveau température avec l’arrivée de la neige

P9270337

P9280344

P9280342

 

On s’est tellement caillés cette nuit là sous la yourte qu’on s’est relayées avec Marit pour alimenter le feu toutes les heures. Mais du coup on a rien dormi et les nuits suivantes on a utilisé nos couvertures de survie… bien utiles au final !

 

Et puis nous avons passé les 3 derniers jours au White Lake, à 2100m d’altitude. Froid saisissant mais quelle beauté !

P9300438

P9290439

P9280391

P9280377

 

Et nous avons passé le dernier jour à Tsetserleg, mignonette petite ville avec ses temples et staues de Boudha :

PA010496

PA010494

PA010485


Heureusement on était bien équipés (merci la veste jaune !), et bien emmitouflés avec plusieurs couches de vêtements en haut et en bas jours et nuits nous avons vaincu les éléments ! Gros contraste avec les 1ers jours où le soleil tapait si fort !

P9290480

 

Pour finir, quelques photos des endroits où j'ai dormi

P9270303

P9270225

P9240096

P9270254

P9260224

 

Une aventure mémorable et de belles rencontres… comme j’espère en vivre encore beaucoup !

 

Prochain article : Pékin !

Partager cet article

Repost 0
Published by ma-folie-douce - dans Mongolie
commenter cet article

commentaires

Robert J. 18/10/2011 19:18


Merci pour le voyage, les commentaires, les photos et le rêve.Bientôt l'échelle du temps aura changé....loin le rythme
Parisien! ou sont les fous!
BigBises
Robert


ma-folie-douce 19/10/2011 05:52



hello! oui l'ancien rythme est déjà loin et tout est tellement différent chaque jour que la routine n'a pas le temps de s'intaller! par contre le temps file déjà un peu trop vite à mon goût :)
gros bisous la corse!



Manu 12/10/2011 11:09


... pauvre loup, faut bien qu'il se nourisse ! t'as ramené une écharpe ou des gants ? :-D


ma-folie-douce 19/10/2011 05:55



non, par conytre j'ai essayé une espèce de toque, sur laquelle ils avaient laissé les petites pattes qui pendaient autour de mes oreilles, so nice! bisous



Berengere 07/10/2011 21:25


Trop beau et c'est vraiment sympa de lire ton long récit un peu l'impression de voyager aussi!
Cool de voir que tu prends le temps de vivre des moments intenses in the middle of nowhere... ça fait rêver. POur les odeurs, j'espere que ça ne sera pas trop dur en Chine ;)


ma-folie-douce 08/10/2011 02:55



hello bella. so far so good en chine... c'était pas mal l'immersion en mongolie en guise de préparation finalement ;) je suis arrivée hier aprem à pékin, et fait assez rare j'ai eu immédiatement
une super impression, je pense que je vais adorer les 5 prochains jours! il faut dire aussi que j'ai passé une super soirée avec marc et céline, des amis de ma copine clotilde, qui m'ont
accueillie comme une reine, m'ont fait goûter le meilleur canard laqué de la ville, fait faire du vélo et emmenée boire un verre dans un super quartier. je ne pouvais pas rêver meilleure
découvrte de pékin! bisous bisous



Amande 06/10/2011 15:47


Troooop Beauuuuuu !
Mais avec ces larges étendues, la France va vraiment te paraître minus à ton retour ... bon, ok entre temps, tu auras vu des milliers d'autres paysages ! Et ça te donne des envies particulières de
déco pour ton appart ??? Un lit bien peint ? Ou des idées de repas ???? D'ailleurs, faudra nous faire qq recettes pour nous faire partager ces mets appétissants ... Profite et enregistre à fond !
Bisous


ma-folie-douce 08/10/2011 02:50



oui je pense réécorer mon appart comme une yourte, après tout c'est quasiment la même surface et j'ai déjà ,la bonne orientation sud! en rentrant je perce le toit et j'installe un poele à bois à
la place du bar :) pour le mouton bouilli... j'ai eu ma dose, je crois qu'il me faudra un peu de temps. en revanche j'ai attaqué la chine hier soir avec un canard laqué de folie... les choses
sérieuses commencent! bisous plein



ponette 06/10/2011 14:49


Magnifique encore une fois !
Plein de bisous la voyageuse. Ca y est je crois que t'es dans le mood tour du monde !


ma-folie- douce 08/10/2011 02:46



oui, définitivement j'ai pris le rythme... j'ai l'impression d'être exactement à ma place, c'est top! gros bisous de pékin!!